«

»

SEMINAIRE CURRICULAIRE

Palier Semestre Unité Coefficient Crédit Cours TD
M1 2 UET/D 2 2 1H30 1H30
Intitulé de la matière Atelier TP

SEMINAIRE CURRICULAIRE

   

retour

 

INTITULE : SEMINAIRE CURRICULAIRE

UNITE D’ENSEIGNEMENT : UET/D 2 –  SEMESTRE 2

NOMBRE DE CREDITS : 02                   COEFFICIENT : 02

VOLUME HORAIRE HEBDOMADAIRE TOTAL : 03H

COURS (NOMBRE D’HEURES PAR SEMAINE) : 1H30

TRAVAUX DIRIGES (NOMBRE D’HEURES PAR SEMAINE) : 1H30

TRAVAUX PRATIQUES (NOMBRE D’HEURES PAR SEMAINE) : 00H00

PREREQUIS : L’apprenant doit maîtriser théoriquement et opérationnellement la méthodologie générale de la conception architecturale et urbaine.

OBJECTIF GENERAL DE LA MATIERE D’ENSEIGNEMENT :

Acquisition de savoirs plus approfondis sur les « thèmes » du master 2.

Assimilation des rapports des pratiques architecturales et des contextes urbains et socio-économiques.

OBJECTIFS D’APPRENTISSAGE :

Positionnement plus ou moins définitif dans le choix thématique.

Acquisition d’une base théorique sur les thèmes.

 

CONTENU DE LA MATIERE D’ENSEIGNEMENT

 

SEMINAIRE N°01 : HABITAT ET POLITIQUES DE LA VILLE

Nombre de séances : 03

Contenu : Ce séminaire met l’accent sur le domaine spécifique que constituent le logement et l’habitat urbain et rural. Il se positionne sur les enjeux majeurs de la gestion, de l’aménagement et du devenir de la ville Algérienne ainsi que des espaces résidentiels. Il propose ainsi une approche du fait urbain à ses différentes échelles :

  • du logement à l’espace urbain,
  • des petites villes aux métropoles
  • les centres villes, les quartiers, les territoires périurbains
  • Du rural à l’urbain

Il engage les participants du séminaire dans des débats clés et des orientations majeures sur la politique de l’habitat en Algérie :

  • les acteurs et la chronologie des actions
  • la fragmentation et l’étalement des villes, l’inachèvement
  • la crise du logement et le renouvellement urbain,
  • les mutations sociales et spatiales
  • la place de la nature en ville
  • les dimensions énergétique et climatique dans l’habitat.

 

Une approche basée sur les expériences locales, l’histoire des réformes en Algérie et le cadre législatif est primordiale afin de fournir à l’apprenant toute la latitude dans son choix futur de spécialisation.

SEMINAIRE N°02 : ARCHITECTURE URBAINE

Nombre de séances : 03

Contenu : Ce séminaire invite les apprenants à explorer et à expérimenter la question des interactions entre le projet d’architecture et son environnement tant physique que culturel. Cette attitude dictée par la mouvance de la globalisation tend à démontrer que les architectes ont un rôle fondamental à jouer par leur réflexion et leur action dans la fabrication du milieu construit.

Il s’agit de réaliser l’étendue des capacités de réflexion et d’action de l’architecte dans les milieux contrastés, de préférence dans les territoires proches soumis à des rythmes divers et à des phénomènes de transformation spatiale. Abordant des projets à des échelles intermédiaires (entre architecture et urbanisme), ce séminaire offre un apport original pour encourager la conception de nouveaux programmes et projets urbains portés vers l’innovation tout en les nourrissant de questionnement lié à l’identité locale. Il s’agit de saisir la complexité des enjeux qui sont au cœur de la fabrication de la ville algérienne contemporaine en lien avec la globalisation économique.

SEMINAIRE N°03 : ARCHITECTURE, ENVIRONNEMENT ET TECHNOLOGIES

Nombre de séances : 03

Contenu : Le séminaire a pour objectif d’aider les apprenants à répondre aux questions touchant à la culture constructive, à l’environnement et aux notions d’architecture et de ville durables, intégrant l’aspect technologique.

Cette pré-spécialisation du métier de l’architecte prend en charge la conception éco-responsable et les techniques intégrées dans un milieu de vie et sur un territoire donné.

Le séminaire met l’accent sur des domaines de réflexion variés mais intimement liés visant à créer des liens entre logique de conception et logique constructive :

  • Ambiances physiques et confort,
  • architecture durable,
  • matériaux et écoconstruction,
  • qualité environnementale,
  • choix et usages des matériaux innovants

SEMINAIRE N°04 : PATRIMOINE BATI ARCHITECTURAL ET URBAIN

Nombre de séances : 03

Contenu : Le séminaire aborde les problématiques de conservation, restauration, transformation et mise en valeur du patrimoine architectural, ainsi que la question de son usage dans la ville actuelle (évolution des métiers et des compétences, prise de conscience des gouvernants et appropriation identitaire des habitants).

Un accent particulier est mis sur la dimension de l’intervention de l’architecte sur le bâti existant, dans le cadre social, culturel et législatif.

A travers le contexte local ou national comme terrain d’études privilégié, le contenu du séminaire se focalise tout particulièrement sur le patrimoine Algérien Ottoman, Arabo-mauresque et Colonial.

Il engage les participants du séminaire dans des débats clés et des orientations majeures sur la pratique d’une architecture sensible à l’héritage patrimonial :

Forme d’intervention sur l’« existant »

Culture du diagnostic

Respect de l’objet architectural, urbain et paysager

Connaissances techniques, culturelles, administratives et législatives

Le séminaire met en avant l’intégration sociale du concept de préservation ou de transformation et sa qualité de levier pour le développement économique et environnemental.

SPECIFICATIONS POUR L’ENSEMBLE DES SEMINAIRES :

A – Structuration modulaire : Une importance particulière sera donnée au débat et à l’approche socio-constructiviste. Les apprenants seront encouragés à être actifs dans leur apprentissage et à procéder de manière collaborative. La dimension académique transmissive sera préférablement abandonnée (en dépit du grand nombre) au profit d’une ambiance d’échanges et de discussion.

Un système de classe inversée est fortement conseillé favorisant les récits d’expériences et canalisant les efforts des apprenants dans la recherche de l’information.

Des indications des objectifs du séminaire ainsi que des ressources préalables seront mises à disposition des apprenants dès le début du premier semestre. L’intervenant pourra ainsi se placer en médiateur et assister les apprenants dans la restructuration des acquis.

B – Evaluation : Par cette méthode, l’évaluation sommative (examen écrit en fin de semestre) fera suite à une série d’évaluations formatives ayant lieu durant les différentes séances. Les apprenants les plus actifs auront bénéficié d’une grande série de remédiations.

C – Intervenants : Ce séminaire faisant appel à des compétences disciplinaires multiples, une programmation préalable se fera par le responsable de la filière qui veillera à désigner et planifier les intervenants internes ainsi que des conférenciers invités qui apporteront une dimension opérationnelle et veilleront ainsi au rapprochement avec le contexte socio-économique.

MODE D’EVALUATION

Nature du contrôle Pondération en %
Examen 100 %
Travaux dirigés 00 %
Total 100%

 

REFERENCES & BIBLIOGRAPHIE :

(A définir par l’enseignant au début du semestre).