«

»

Les métiers en Sciences et Technologies 2

Semestre: 2

Unité d’enseignement: UED 1.2

Matière 1: Les métiers en Sciences et Technologies 2

VHS: 22h30 (Cours: 1h30)

Crédits: 1

Coefficient: 1

 

Objectif de la matière :

Faire découvrir à l’étudiant,  dans une première étape, l’ensemble des filières qui sont couverts par le Domaine des Sciences et Technologies et dans une seconde étape une panoplie des métiers sur lesquels débouchent ces filières. Dans le même contexte, cette matière introduit à l’étudiant les nouveaux enjeux du développement durable ainsi que les nouveaux métiers qui peuvent en découler.

 

Connaissances préalables recommandées

Aucune.

 

Contenu de la matière :

  1. Filières de l’Hygiène et Sécurité Industrielle (HSI) et du Génie minier:    (2 semaines)

– Définitions et domaines d’application (Sécurité des biens et des personnes, Problèmes environnementaux, Exploration et Exploitation des ressources minières, …)

– Rôle du spécialiste dans ces domaines.

 

  1. Filières Génie Climatique et Ingénierie des Transports :              (2 semaines)

– Définitions, domaines d’application (Climatisation, Immeubles intelligents, Sécurité dans les transports, Gestion du trafic et transports routiers, aériens, navals, …)

– Rôle du spécialiste dans ces domaines.

 

  1. Filières du Génie Civil, Hydraulique et Travaux publiques :                  (2 semaines)

– Définitions et domaines d’application (Matériaux de construction, Grandes Infrastructures routières et ferroviaires, Ponts, Aéroports, Barrages, Alimentation en eau potable et Assainissement, Ecoulements hydrauliques, Gestion des ressources en eau, Travaux Publics et Aménagement du territoire, Villes intelligentes, …)

– Rôle du spécialiste dans ces domaines.

 

  1. Filière de l’Aéronautique, du Génie Mécanique, Génie Maritime et Métallurgie :                                                                                                                                                  (2 semaines)

– Définitions et domaines d’application (Aéronautique, Avionique, Industrie automobile, Ports, Digues, Production des équipements industriels, Sidérurgie, Transformation des métaux, …)

– Rôle du spécialiste dans ces domaines.

 

  1. Approches pour la production durable :              (2 semaines)

Écologie industrielle, Remanufacturing, L’écoconception.

 

  1. Mesurer la durabilité d’un procédé/ un produit/ un service :                      (2 semaines)

Analyse environnementale, Analyse du cycle de vie (ACV), Le bilan carbone, études de cas/applications.

 

  1. Développement durable et Entreprise :              (3 semaines)

Définition de l’entreprise en tant qu’entité économique (notions de bénéfice, coûts, performance) et sociale (notion de responsabilité sociale/ sociétale de l’entreprise), Impact des activités économiques sur l’environnement (exemples), Enjeux/ bénéfices du DD pour l’entreprise, Moyens d’engagement dans une démarche DD (ex. certification ISO 14001, étiquetage (ex. étiquetage énergétique, Écolabel, Label Bio/ AB, Label FSC, …), plan stratégique de DD, Global Reporting Initiative (GRI)…), Classements mondiaux des entreprises les plus durables (Dow Jones Sustainable Index, Global 100, ….), Études de cas d’entreprises performantes/éco-responsables dans les secteurs ST (ex. SIEMENS, Cisco, Henkel AG & Co, TOTAL, Peugeot, Eni SPA …).

 

Travail personnel de l’étudiant pour cette matière:

Travail en groupes/binômes : Lecture d’articles sur le développement durable et/ou rapports d’entreprises performantes et durables et élaboration de résumés des principales actions entreprises dans le domaine du DD.

Exemples de documents pour lecture et synthèse :

  • Cas de l’ONA et l’ENIEM : Kadri, Mouloud, 2009, Le développement durable, l’entreprise et la certification ISO 14001, Marché et organisations vol. 1 (N° 8), p. 201- 215 (libre d’accès en ligne : http://www.cairn.info/revue-marche-et-organisations-2009-1-page-201.htm)
  • Mireille Chiroleu-Assouline. Les stratégies de développement durable des entreprises. Idées, La revue des sciences économiques et sociales, CNDP, 2006, p 32-39 (libre d’accès en ligne : http://halshs.archives-ouvertes.fr/hal-00306217/document)
  • Page Web sur les engagements environnementaux et sociétaux de TOTAL : https://www.total.com/fr/engagement
  • Innovations mobilité durable du groupe PSA : http://www.rapportannuel.groupe-psa.com/rapport-2015/engagements/dessolutions-innovantes-pour-des-transports-durables/

 

Mode d’évaluation:

Examen 100%

 

Références bibliographiques :

1- V. Maymo et G. Murat, La boîte à outils du Développement durable et de la RSE- 53 outils et méthodes, Edition : Dunod, 2017.

2- P. Jacquemot et V. Bedin, Le dictionnaire encyclopédique du développement durable, Edition : Sciences Humaines, 2017.

3- Y. Veyret, J. Jalta et M. Hagnerelle, Développements durables : Tous les enjeux en 12 leçons, Edition : Autrement, 2010.

4- L. Grisel et Ph. Osset, L’Analyse du cycle de vie d’un produit ou d’un service: Applications et mise en pratique, 2eme Edition : AFNOR, 2008.

5- Sh. Shaked, N. Jolliet-Gavin, P. Crettaz, M. Saadé-Sbeih et O. Jolliet, Analyse du cycle de vie: Comprendre et réaliser un écobilan, 3eme Edition : PPUR, 2017.

6- G. Pitron et H. Védrine, La guerre des métaux rares : La face cachée de la transition énergétique et numérique, Edition : Liens qui libèrent, 2018.

7- Les métiers de l’environnement et du développement durable, Collection : Parcours, Edition : ONISEP, 2015.